Le prêtre va former l'instit

Publié le par E.M.



Sous Sarkozy, la laïcité est en danger. Oui, je sais, pas seulement la laïcité… Bien sûr, en écrivant cela, je ne vous apprends rien, tous ceux qui ont réussi à garder encore un petit peu d’esprit critique s’en sont rendu compte depuis bien longtemps. Ainsi, lorsque la France a signé avec le Vatican, le 18 décembre 2008, un accord sur la «reconnaissance mutuelle des diplômes de l’enseignement supérieur délivrés sous l’autorité de l’une des deux parties», nous avons été nombreux à penser qu’il s’agissait simplement d’une nouvelle attaque contre la laïcité. Oui, une de plus, mais avions-nous perçu la portée de cette attaque ? Je n’en suis pas certain... Il a fallu que je lise une analyse approfondie dans le journal Le Monde pour que je me rende compte de la portée de cette attaque…

Cette «reconnaissance» ne vaut pas seulement pour les matières théologiques mais aussi profanes. C’est-à-dire que le baccalauréat ou d’éventuels masters pourront être délivrés par l’Eglise sur le sol français. Le monopole de l’Etat en matière de délivrance des diplômes, depuis 1880, rappelé dans l’article 2 de la loi de 1905, n’est plus ! Les établissements catholiques n’auront plus besoin de «tricher» comme ils le faisaient en ne présentant à l’examen du Bac, que ceux qui étaient presque sûrs de l’avoir, ils pourront tout simplement faire passer le bac à «leur» manière. Le gouvernement fait tout pour encourager ce choix : démantèlement de la carte scolaire, baisse du nombre de professeurs dans le public… Le plan banlieue manque de moyens, mais pour financer l’ouverture de classes privées catholiques dans les quartiers populaires, le gouvernement trouve les fonds  (publics) nécessaires ! Un grand lycée Jean-Paul-II est sur les rails. Un collège tenu par l’Opus Dei est déjà sous contrat !

Mais il y a bien plus grave encore… Cette fin du diplôme d’Etat, en même temps que la suppression des IUFM, signifie que n’importe quel établissement privé pourra préparer à un master destiné directement aux futurs enseignants. Le Vatican va former les futurs enseignants français ! Sarkozy l’a voulu, Sarkozy l’a fait : le prêtre aura le champ libre pour reprendre la main sur l’instituteur !

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

fmds21 29/05/2009 12:59

« Le PS est et sera encore longtemps le seul parti qui va s'opposer à la droite de manière pragmatique pour tenter d'aider les citoyens au quotidien ». Puisses-tu avoir raison. La foi est le meilleur moyen de nier les évidences. Personnellement comme beaucoup d'autres je n'ai rien d'un aigri, au contraire, par contre je défends mes convictions et elles sont fortes. Alain

E.M. 29/05/2009 13:20


Alain,

Tes convictions sont respectables... 


fmds21 29/05/2009 08:03

La République,  nos lois sont bafouées par Sarkozy. Nous le dénonçons depuis longtemps. Exemples récents nomination par l'imperator des patrons des médias, des patrons des ARS. Jamais le pouvoir n'a été autant concentré à l'Elysée. Nous ne sommes plus en République bien que sous une mascarade démocratique l'apparence reste. Mais le véritable objectif du très néolibéral Sarkozy est de régner en maître absolu en s'appuyant sur le communautarisme et la police il a besoin du sabre, du goupillon, du croissant, de l'étoile de David, pourquoi pas de l'Eglise de scientologie pour qu'ils gèrent les communautés.
Le PS doit il se plaindre n'a t il avalisé voté pour cette politique qui est l'aboutissement d'un renoncement depuis 1982. Le PS n'a t il pas signé Nice la stratégie de Lisbonne ? N'a t il pas ratifié le mini traité de Sarkozy copie conforme du TCE refusé par les français ? Les citoyens le savent ils nous le disent et demandent une vraie gauche pas celle qui prône la seule révolution mais celle qui combat le libéralisme c'est tout le combat du Front de gauche. Alain   
 
 

E.M. 29/05/2009 08:58


Alain,

Tu ne peux pas t'empêcher de "tirer" sur le PS... J'ai assisté à une réunion publique du Front de Gauche. Les citoyens étaient nombreux. Davantage que dans notre réunion publique du PS (deux fois
plus environ). Mais le niveau de la réunion a été d'une médiocrité qui faisait pitié. Que de gens aigris... Des anciens socialistes, communistes ou de la LCR, qui semblaient chercher une
tribune... Certains cherchent aussi une "gloire" qu'ils regrettent de n'avoir pas eu dans leur parti d'origine... Enfin, la réunion transpirait le communisme. Certains présents ont fait remarquer
qu'à part tirer sur les diverses formations de gauche, et surtout sur le PS, le Front de gauche n'avait que peu de propositions... Différentes de celles des autres formations de gauche.
Ah oui, le traité de Lisbonne est brandi tout le temps... Oh le vilain texte !
Alain, le PS n'est pas responsable de tous ces maux ! Le PS est et sera encore longtemps le seul parti qui va s'opposer à la droite de manière pragmatique pour tenter d'aider les citoyens au
quotidien.


E.M 24/05/2009 12:26

Signons la pétition ici.

Suzette GREL 23/05/2009 10:04

Tout est possible avec NS qui fait la chasse aux acquis républicains!Comment réagir sinon par le dialogue permanent et les élections?Je n'arrive pas à croire que nous en sommes là!

E.M. 23/05/2009 11:22


Suzette,

Oui, le dialogue permanent et les élections, il n'y a rien d'autre...
J'ai moi aussi du mal à croire que nous en sommes arrivés à un tel niveau de destruction de nos valeurs Républicaines... Mais si on prend la peine d'analyser les situations, il faut se rendre à
l'évidence...
L'heure est grave, il nous faut un PS fort pour que nous puissions faire "machine arrière" ! Mais j'entends beaucoup de voix au PS, à tous les niveaux, qui ont tendance à défendre des intérêts
particuliers au détriment de l'intérêt général.


J-P REIX 22/05/2009 21:13

« C’est-à-dire que le baccalauréat ou d’éventuels masters pourront être délivrés par l’Eglise sur le sol français (…)  n’importe quel établissement privé pourra préparer à un master destiné directement aux futurs enseignants. Le Vatican va former les futurs enseignants français !»
Cela me paraît un peu gros, alors que la moindre réforme dans l’Education Nationale soulève des oppositions, là presque personne ne parlerait d’une réforme qui mettrait à mal nos valeurs laïques !
Tu peux me faire passer ton article du monde ?

E.M. 22/05/2009 21:38


JP,

Il n'y a pas grand chose de plus dans l'article... Ah si, il est écrit qu'un "comité 1905" vient de porter plainte devant le Conseil d'Etat...
Il faut trouver les décrets qui viennent de tomber...

JP, le peuple est endormi... Sarko fait ce qu'il veut... Tu as vu les sondages pour les Européennes ? Il va encore "gagner" largement ! Il n'y a plus de contre pouvoir... Nous sommes en train de
changer de République...