Sport ?

Publié le par E.M.



J’avais décidé de ne plus discuter du problème du dopage. Et puis, devant l’orgie des J.O. qu’il est en fait assez difficile de boycotter tellement la planète ne vit presque que pour eux depuis une semaine, je n’ai pas pu m’empêcher d’écrire quelques lignes pour exprimer une nouvelle fois mon avis sur ce fléau majeur. Majeur ? Oui, je pense que le fait d'accepter que des dopés soient “couronnés” comme ils le sont aux JO, consacre surtout le mensonge, la tricherie et la malhonnêteté. Ce sont bien là des maux majeurs pour nos sociétés humaines. J’ai repensé à une interview d’Axel Kahn parue dans l’édition du 27 juillet du journal Le Monde. Je ne sais pas s’il est utile de rappeler que cet homme est avant tout généticien, mais aussi essayiste. Il a travaillé sur l’éthique dans les sciences et notamment en médecine. Si nous rajoutons à cela qu’il est aussi un être très brillant intellectuellement, je pense que nous pouvons considérer qu’il fait partie des plus crédibles de la planète pour discuter du problème du dopage. Je viens donc de reprendre cette interview pour vous en faire une petite synthèse...

A une question sur le Tour de France cycliste, Kahn dit : “un beau spectacle dans un cadre attrayant. En même temps, je ne me fais aucune illusion : c'est une compétition entre dopés qui se font prendre et dopés qui ne se font pas prendre. Un non-dopé ne peut pas rivaliser. Mais il serait déloyal de se focaliser sur le cyclisme. Les autres sports sont aussi concernés.” Les autres sports, tous les autres sports ? Oui, d’après Kahn, il n’y a aucun doute là-dessus ! Pire, il considère même que cela dépasse le sport... “les augmentateurs et les facilitateurs du dépassement de soi, pour la force, la mémoire ou la virilité, sont un sujet de société.”... Pour le sport, son explication est très simple. Il considère que deux morales s’opposent. La morale sportive qui veut que le meilleur gagne, et la morale universelle qui veut limiter les inégalités physiques... Il faut bien essayer d’aider le plus faible contre le plus fort !??! Oui, mais le plus fort va lui aussi se faire aider à cause de la “morale” sportive...

Le sport de haut niveau n’est pas bon pour la santé, on le sait depuis assez longtemps. Annihiler par certains produits les signes que le corps envoie pour avertir qu’il ne faut pas aller plus “loin” est très dangereux ! On comprend bien pourquoi les rugbymen, par exemple, ont régulièrement des pépins musculaires ou ligamentaires... Axel Kahn dit même avoir la certitude que dans le sport le dopage va au-delà de ce que nous pouvons imaginer... Oui, il affirme que tout ce qui est envisageable sera utilisé... Il dit : “On assiste à des pratiques inouïes par leur audace, avec des produits qui ne sont même pas encore testés cliniquement. Par exemple, je pense que le dopage génétique est aujourd'hui inefficace. Mais je ne doute pas que des sportifs ont commencé à se faire injecter de l'ADN dans les fesses.”

Je sens que je vais avoir de plus en plus de mal à me réjouir des exploits de mes footballeurs ou rugbymen préférés...

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Tu as raison sur le dopage, j’ai boycotté les jeux en regardant les infos sur Arte et en zappant la rubrique JO des autres chaînes. Depuis longtemps je considère que le sport n’est plus qu’un odieux commerce dirigé par des affairistes mafieux. A notre niveau si nous apportions la seule réponse qui soit, couper le robinet fric qui alimente ces monstrueuses tricheries, les choses changeraient peut être. Je trouve insupportable cette schizophrénie qui consiste à dénoncer les jeux avant et ensuite se comporter en fidèles téléspectateurs matutinaux. Pour les JO comme en politique nous sommes incapables de faire des choix clairs et de les appliquer. Est-ce le signe d’une profonde incohérence d’un évident déclin ? Alain
Répondre
E
même dopé, personne ne peut être Zidane ou federer.ça ne veut pas dire que Zidane n'était pas dopé et que federer ne l'est pas, mais que certains sports ne s'appuient pas sur la performance essentiellement physique.ce n'est pas pour rassurer, juste pour dire que le rêve est encore permis.
Répondre
E
<br /> Oui enfin, je me souviens de Zidane qui n'arrivait pas à finir ses matches à Bordeaux sans vomir... et après son passage à la Juventus, il n'avait plus aucun problème "physique" ce qui lui a permis<br /> d'améliorer sa "technique" ! En Italie, dans les vestiaires et ailleurs, l'eau n'était pas très "claire"... Zidane avait avoué lui même la chose...<br /> <br /> <br />
A
Eh oui, Eric, j'essaie de garder confiance...Mais c'est de plus en plus dur.... Et je me demande si, en fin de compte, ce n'est pas toi, et tes doutes, qui êtes dans le vrai. Pourtant, je voudrais bien conserver quelques illusions...Nous n'avons pas tellement de motifs d'être optimistes, en ce moment! Nous aurons l'occasion de parler de tout cela dans quelques jours.Annie
Répondre
R
<br /> « Je sens que je vais avoir de plus en plus de mal à me réjouir des exploits de mes footballeurs ou rugbymen préférés... »     <br /> Prends ton vélo, ou vas marcher, ou… <br /> http://www.openrunner.com/<br /> L’intérêt du sport n’est-il pas de le pratiquer plutôt que de le regarder !  <br />  <br />
Répondre
E
<br /> Il est intéressant de pratiquer un sport, mais il est aussi intéressant de voir les autres pratiquer.<br /> J'avoue que parfois, je ressens quelques frissons lorsque les "miens" réussissent à remporter quelques matches ou compétitions... Oui, je sais, c'est très con, mais après tout, je ne suis qu'un<br /> être humain ! <br /> <br /> <br />